NOUVELLE FORMATION DISPONIBLE : Le Guide du Propriétaire

CE QUE MON EXPÉRIENCE EN TANT QUE THÉRAPEUTE M'A APPRIS SUR LE NAVICULAIRE

articles Jan 18, 2022

Je me rappel comme si c'était hier l'année précédent mon entré en formation en tant que massothérapeute équin. J'étais à cheval avec une amie propriétaire d'un centre équestre et elle me mentionnait que malheureusement sont meilleur cheval de cours était naviculaire et qu'il était condamné. À ce moment, je ne connaissais pas cette pathologie mais j'étais plutôt intriguée par celle-ci. J'ai remarqué à ce moment, qu'on en parlait de plus en plus sur les terrains de compétition.


Mon cheval de compétition est naviculaire, sa carrière est terminée.

 

Lors d'une rencontre avec des vétérinaire, une personne dans la salle posait des question sur les différentes options offertes pour cette condition. Le traitement commençait par un fer barré et ensuite on pensait à la névrectomie.

 

Pendant mon parcours en tant que massothérapeute équin, j'ai eu la chance de rencontrer une très bonne amie spécialisée dans le parage des pieds. J'ai appris à évaluer et travailler les pieds des chevaux mais surtout à reconnaître les problèmes locomoteurs et posturaux du cheval en les regardant. Je remettais déjà en doute l'utilisation des fers depuis longtemps mais à ce moment, j'avais de plus en plus de réponses à mes questionnements à ce sujet. L'utilisation des fers à outrance ne faisait plus de sens. Pourquoi si peu de personne se demandait: Qu'est-ce qui cause réellement le syndrome ainsi que la maladie naviculaire?

 

Une réponse? En fait, il n'y en à pas qu'une. Aujourd'hui je veux vous partager quelques pistes qui pourraient souligner un changement de vie chez votre cheval.

 

1 - Le ferrage

Bien que je remette en question l'utilisation des fers dans le domaine équestre, je ne suis pas une personne anti-fer. Il faut comprendre que chaque décision que je prend priorisera le bien-être sur le long terme. L'utilisation des fers traditionnels limite la stimulation du pied ainsi que la circulation sanguine à l'intérieur de celui-ci. Afin d'avoir un pied sain, il faut impérativement que chaque structure soit stimulée convenablement afin de bien faire son travail. En plus de la stimulation, chaque structure à besoin de son apport en nutriments offert par une circulation sanguine adéquate.

 

2 - Le parage

Ici tu dois comprendre que ce n'est pas parce que ton cheval est pied nu, que ses pieds sont sains. Un parage adéquat est très important afin que le pied puisse travailler correctement. Un parage qui respecte la physiologie du pied permettra d'atteindre la stimulation adéquate de chaque structure.

 

3 - La nutrition

Les pieds seront directement touchés par une carence nutritionnelle. S'ils ne reçoivent pas les nutriments adéquats afin de créer des structure forte et solide, le cheval risque d'avoir des douleurs naviculaires causées par une pression trop forte sur l'arrière du pied. Si on va un peu plus loin que le pied, des carences alimentaires peuvent également causée des tensions musculaires et tendineuses qui pourraient causer des pieds contractés et ainsi diminuer l'apport sanguin à l'intérieur de ceux-ci.

 

4 - Un inconfort aux postérieurs

J'ai mentionnée plus tôt que les pieds étaient la résultante du corps et c'est vrai sur de nombreux plans. Par exemple, un cheval qui mettra plus de poids sur les antérieurs que la normal sera prédisposer au syndrome naviculaire. De là l'importance d'évaluer le cheval au delà du pied malade. Pour quelle raison mon cheval met plus de poids sur un antérieur? Une problématique à un postérieur pourrait être la cause de la pathologie et tant qu'elle ne sera pas réglée, vous entrez dans un cercle sans fin.

 

5 - Un inconfort à un antérieur

La même règle s'applique aux antérieurs, une douleur à un membre antérieur avec un transfert de poids sur le membre opposé peut être la cause de la pathologie. encore une fois, il est important de ne pas se concentrer seulement sur le pied malade.

 

6 - La pourriture de fourchette

C'est probablement la cause la plus banalisée et pourtant assez courante. La pourriture de fourchette rend l'arrière d'un pied extrêmement inconfortable. Cela engendrera une mauvaise utilisation de celui-ci, une stimulation de l'arrière du pied diminuée ainsi qu'une circulation sanguine moindre. Un jolie cocktail pour une pathologie naviculaire.

 


Je pourrais continuer encore et encore sur les nombreuses causes d'une syndrome ou de la maladie naviculaire mais le point de ce texte est de comprendre que cette pathologie n'arrive pas du jour au lendemain sans prévenir. Il est possible de la prévenir et dans de nombreux cas il est possible de la guérir. À l'intérieur de l'Académie MSS l'approche se veut préventive et curative en même temps. Si la condition est trop avancée, notre but est de rendre le cheval confortable à son maximum et empêcher la condition de se dégrader.

Si vous aussi vous vivez avec le syndrome ou la maladie naviculaire et vous désirez sortir de ce cercle vicieux, prenez quelques secondes afin de prendre contact avec nous et permettez nous d'être la lumière au bout du tunnel.

Close

50% Complété

Remplissez le formulaire ci-dessous. Un membre de notre équipe vous contactera pour répondre à toutes vos questions.