NOUVELLE FORMATION DISPONIBLE : Le Guide du Propriétaire

LA SENSIBILITÉ DES PIEDS DU CHEVAL

articles Jan 18, 2022

La sensibilité d’un pied se ressent au niveau de la structure que l’on appelle la sole. La sole est la structure qui entoure la fourchette et recouvre le dessous du pied du cheval. Ce qui est extrêmement important de comprendre, c’est que les structures du pied doivent être stimulées afin d’être saines et fortes.

Le meilleur exemple, ce sont nos propres pieds. Lorsque nous sommes enfant, nous marchons sur tous les types de terrains sans souliers et cela crée de la corne qui nous permet de ne plus ressentir le sol. Lorsqu’on enlève cette corne, notre sensibilité est accrue et il est impossible de marcher sur un terrain inconfortable. Chez le cheval, on retrouve le même principe. Moins la sole est stimulée, moins elle sera prête à supporter les différents types de terrains. Si on enlève une couche de sole, elle deviendra sensible.

Le manque de stimulation de la sole peut être créé par différentes choses. La première et la plus commune est le ferrage. Lorsqu’on met un fer sur un pied, on surélève la sole du sol et on perd complètement la stimulation de celle-ci. Il est donc normal qu’un cheval ferré soit plutôt sensible lorsqu’on le met pied nu. Une pratique courante chez la plupart des professionnels, est de ‘’nettoyer la sole’’ malheureusement, dans de nombreux cas, le professionnel enlève de la sole saine ce qui rendra le cheval très sensible.

Un autre aspect qui pourrait ressembler au fer est d’avoir une paroi porteuse. Une paroi porteuse veut dire qu’on laisse la muraille dépasser du pied et devenir le principal support du poids du cheval. Encore ici, on réduit la stimulation de la sole.

Finalement, une mauvaise circulation sanguine ou un mauvais apport en nutriments dans le pied peuvent également empêcher une bonne production de celle-ci.

Cela étant dit, il est tout à fait possible de contrer tout ce qui a été mentionné plus haut. Par contre, il est excessivement important de comprendre le processus afin de pouvoir sortir de ce fameux cercle vicieux. Pourquoi je dis cela? C’est bien simple. Lorsque notre cheval est inconfortable, notre premier réflexe est de vouloir le soulager. Cependant, il faut aussi savoir qu’un moment d’inconfort est parfois nécessaire à la réhabilitation d’un pied. Heureusement, il y a de nombreuses façons de soulager le cheval pendant le processus. Comme mentionné plus tôt, si nous voulons un pied qui est exempt de sensibilité, nous avons besoin d’un parage qui respecte les structures et qui n’enlèvera pas de sole saine. Ensuite nous avons besoin que ce parage amène le support du pied sur la sole afin de la stimuler à nouveau.

La stimulation devra ensuite continuer avec un cheval qui sera en mouvement. Au début, le mouvement sera sur un terrain confortable et progressivement sur plusieurs types de terrains afin de renforcer la sole sur tous les types de sol. Afin d’avoir un processus des plus simples, une nutrition faible en glucide va nous aider à diminuer la sensibilité du pied. Une nutrition complète avec vitamine et supplément sera un élément clé pour la croissance des structures saines. Ce qui est important de comprendre, c’est que plus la condition est avancée, plus la réhabilitation peut prendre du temps ou peut être inconfortable. Dans un processus comme celui-ci, j’aime beaucoup utiliser les bottes.

Si votre cheval souffre de sensibilité, il est important d’avoir une approche globale afin de s’assurer que la réhabilitation soit la plus rapide et efficace. N’hésitez pas à rejoindre note groupe privé Facebook si vous avez des questions ou si vous aimeriez avoir de l’aide dans votre processus vers le bien-être et la performance de votre cheval.

QUI ICI À DÉJÀ EXPÉRIMENTÉ LA SENSIBILITÉ DES PIEDS CHEZ SON CHEVAL?  

Close

50% Complété

Remplissez le formulaire ci-dessous. Un membre de notre équipe vous contactera pour répondre à toutes vos questions.